Le Palais présidentiel exige du WCES des excuses pour le traitement irrespectueux envers l’ancien Président Ma Ying-jeou

19

L’ancien Chef de l’Etat Ma Ying-jeou(馬英九) a pris part aujourd’hui à la 8e édition du WCES, sommet économique du monde chinois, qui se déroulait en Malaisie. Probablement pour cause de pression de Pékin, ni l’intitulé du discours ni le titre de Ma Ying-jeou n’ont été respectés par l’organisateur.

 

L’ancien Chef de l’Etat avait titré son discours : « Les perspectives de relations plus étroites entre Taiwan et les pays de l’ASEAN » que l’organisateur a changé en « rôle des Chinois d’outre-mer dans l’élaboration de l’agenda mondial sur l’économie, la technologie et l’humanité. » Quant au titre de l’ancien Président, le WCES a imprimé sur l’agenda soit « S.E. Ma Ying-jeou, dirigeant du monde chinois » soit « S.E. Ma Ying-jeou. »

 

Le Palais présidentiel a qualifié aujourd’hui l’action de l’organisateur d’impolie et inappropriée en exigeant des rectifications et des excuses. Ma Ying-jeou a également tenu spécialement aujourd’hui une conférence de presse regrettant la situation : « Durant mes huit années à la Présidence, j’ai été l’homme politique taiwanais le plus actif et dévoué dans la promotion et le maintien des relations interdétroit. Pendant huit ans, on m’a reproché de vendre Taiwan au profit de la Chine. Cela n’a jamais été le cas. Mais à l’heure actuelle, je dois subir encore des humiliations de cette nature alors que j’ai déjà quitté la fonction de Président. Je ne l’accepte pas. En plus, je pense que ces humiliations déçoivent tout le monde. A l’avenir, qui sera prêt à œuvrer pour les relations interdétroit en n’attirant qu’humiliation au lieu de la reconnaissance ? »