Le changement de gouvernement aux Etats-Unis ne changera pas la nature des relations taiwano-américaines

6

C’est ce qu’a défendu aujourd’hui le ministre des affaires étrangères David Lee [李大維] qui s’est exprimé devant le comité des affaires étrangères et de la défense du Parlement à propos de l’élection présidentielle américaine. Ce dernier a souligné que Donald Trump n’était certes pas un politicien typique des Républicains, mais qu’il faudrait attendre pour voir comment celui-ci prendra en main les rênes.

 

Concernant les relations Etats-Unis-Taiwan, il a expliqué que les relations bilatérales transcendaient les partis politiques et qu’il était confiant dans la poursuite de bonnes relations : « La charte du parti inclut le soutien du « Taiwan Relations Act » et des « six assurances », qui a obtenu le consentement du camp de Trump. Je pense que sur la base de ces fondations solides, le nouveau gouvernement américain continuera la vente d’armes vers Taiwan ainsi que la coopération sur le plan de la défense, car cela est en accord avec les intérêts américains. »

 

Quant au TPP, dont Trump a dit par le passé qu’il n’en voulait pas, David Lee a déclaré que si le TPP n’était plus d’actualité, Taiwan réfléchirait à la possibilité de signer d’autres accords de type « accord-cadre pour le commerce et l’investissement » (TIFA) avec les Etats-Unis afin d’explorer de nouvelles manières de coopérer :  « En 2015, nous étions le 9ème plus grand partenaire commercial des Etats-Unis ainsi que le 7ème plus grand importateur de produits agricoles américains. Nous sommes également la 19ème plus grande source de touristes des Etats-Unis et la 7ème en terme d’étudiants. Toutes ces données démontrent que Taiwan est un partenaire de premier plan des Etats-Unis. Ce type de relation ne change pas comme cela au gré des différents gouvernements. C’est ce que j’essaie de souligner, Taiwan est un atout pour les américains, pas un fardeau. »