Le président du parlement condamne l’intrusion dans le bureau de Ker Chien-ming

15

Cela fait maintenant plusieurs semaines que des manifestations sont organisées par des syndicats et des étudiants pour protester contre un projet de modification de la Loi fondamentale du travail qui prévoit de supprimer sept jours fériés nationaux en échange de la mise en place de la semaine de travail de 5 jours.

 

La possibilité de transformer l’un des deux jours de repos hebdomadaire en jour ouvrable a soulevé de vives protestations du côté de certains travailleurs, suivis depuis plusieurs semaines par des groupes d’étudiants qui considèrent que le processus de négociation manque de transparence. Ils pointent le fait que le vote de l’amendement à la Loi fondamentale du travail a été passé en quelques secondes à peine, ce qui rappelle fortement le processus de passage en force de l’accord interdétroit sur les services qui avait abouti à l’occupation du parlement en 2014.

 

Hier, des protestataires se sont introduits illégalement dans le bureau du président du groupe parlementaire du DPP, Ker Chien-ming (柯建銘), un acte qui a été fermement condamné par le président du parlement, Su Chia-chyuan (蘇嘉全) : « Les bureaux des députés sont comme leurs maisons et la sphère privée doit être respectée. J’estime que s’introduire dans un espace privé comme celui-ci a un impact sur la sécurité des députés et de leurs assistants. Nous espérions à l’origine pouvoir faire une déclaration avec le consentement de tous les groupes parlementaires mais leurs idées étaient trop divergentes et nous l’avons accepté. Cependant, il vaut mieux pour les publications de communiqués de presse que ceux-ci soient fait à l’unanimité. »