Le ministre de la Défense justifie les achats d’armes faits auprès des Etats-Unis

17

Le ministre de la Défense Feng Shih-kuan (馮世寬) se trouvait aujourd’hui au parlement pour répondre à des questions de la commission parlementaire sur la diplomatie et la défense concernant le budget prévisionnel de son ministère pour 2017. Il a à cette occasion été interrogé concernant des achats décidés avant même l’approbation du budget, avec la signature d’un accord avec les Etats-Unis qui a porté à controverse car considéré comme trop prématuré.

 

Cependant, Feng Shih-kuan s’est défendu en expliquant que les négociations entamées avec les Etats-Unis ont permis des économies d’1,2 milliards de dollars taiwanais, soit 34,4 millions d’euros. Il a déclaré : «Il s’agit d’une affaire entre gouvernements n’impliquant pas seulement notre seul ministère de la Défense. Quand plusieurs pays décident de faire des achats en même temps, cela permet des réductions. Nous avons profité de cette opportunité pour signer un accord. Nous n’avons cependant pas attendu l’accord du parlement et dans le futur nous ferons en sorte de nous améliorer sur ce point. Mais nous avons économisé 1,2 milliards de dollars, cela concerne les impôts du peuple tout comme vos impôts. »

 

Toutefois, ces même réductions des prix ont jeté le doute sur la qualité des armes vendues par les Etats-Unis à Taiwan. Un point sur lequel le ministre de la Défense se veut rassurant, affirmant que son expérience en tant qu’attaché militaire aux Etats-Unis lui permet de garantir qu’aucun échange au rabais ne peut avoir lieu sans qu’il ne s’en rende compte étant donné son niveau d’expertise.