Les restrictions sur les importations japonaises resteront inchangées

15

Le ministre de la Santé Lin Tzou-yien (林奏延) s’est exprimé aujourd’hui devant la commission parlementaire pour le bien-être social et la santé publique alors que cette dernière étudie actuellement le budget prévisionnel du ministère de la Santé pour l’année 2017. Lin Tzou-yien a réaffirmé que le gouvernement n’avait aucune intention de lever les restrictions qui concernent les importations de produits japonais et que la bonne santé des citoyens taiwanais était la plus grande mission de son ministère.

 

Depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011, les productions alimentaires de cinq préfectures japonaises sont interdites à Taiwan. Le reste de la production nippone ne peut entrer sur le territoire taiwanais qu’avec des certificats de traçabilité et de contrôle de la radioactivité.

 

Répondant aux rumeurs qui évoquent un possible assouplissement du côté taiwanais en échange de droits de pêche dans l’atoll Okinotori, le ministre de la Santé a assuré que le gouvernement n’utiliserait pas une problématique relative à la sécurité alimentaire comme monnaie d’échange dans le cadre de négociations sur les droits de pêche.