Des images montrant l’ex-président Chen Shui-Bian plutôt en bonne santé créent la controverse

31

Le débat sur la possibilité d’accorder ou non le pardon à l’ex-président Chen Shui-bian [陳水扁] a ressurgi ce week-end tandis qu’une vidéo le montrait en train de marcher à proximité de chez lui et de blâmer l’homme qui le filmait avec son smartphone. “Que faites-vous ! C’est illégal, je peux vous attaquer en justice!” a-t-il lancé à l’homme qui a été identifié comme étant Huang Shi-fu, un boulanger.

 

Cette vidéo surgit deux semaines après que Huang a posté une photo de Chen marchant tranquillement avec quelqu’un d’autre près d’un musée. Ce dernier, qui travaille dans une zone proche du domicile de Chen Shui-bian, a déclaré qu’il peut souvent le voir faire une promenade dans les parages. Sur la photo, l’ex-président semblait en plutôt bonne santé. Le fils de Chen Shui-bian a cependant revendiqué que cette image était fausse. Chen Shui-bian, qui a été condamné à 20 ans de prison pour des affaires de corruption, a servi 6 ans de sa peine avant de se voir accorder la liberté conditionnelle pour raisons médicales en 2015, dont dépression, maladie présumée de Parkinson, et atrophie du cerveau.

 

Depuis de nombreuses années, des partisans du DPP ont appelé le gouvernement à accorder le pardon à ce dernier, en particulier après la montée au pouvoir de Tsai Ing-wen. Certains partisans ont en effet affirmé que l’ex-président avait été une victime de la persécution judiciaire du KMT après 2008. Etant donné que sa santé est souvent utilisé comme une jauge pour savoir s’il mérite ou non le pardon, la dernière vidéo de lui suggérerait une condition physique plutôt bonne. Certains internautes l’ont critiqué, arguant que ce dernier feintait d’être en mauvaise santé pour éviter la prison, tandis que d’autres ont condamné l’auteur de la vidéo qui aurait délibérément filmé l’ex-président pour des raisons politiques.