L’otage taiwanais libéré par les pirates somaliens a regagné l’île

18

Shen Jui-chang (沈瑞章), le chef mécanicien du chalutier taiwanais Naham 3 battant pavillon omanais, est de retour à Taiwan aujourd’hui. Excité et ému, il a remercié tous ceux qui l’ont aidé à retrouver la liberté. Pour lui, la vie en captivité depuis près de cinq ans était infernale. « Je suis bouleversé. Pendant près de cinq ans, je vivais tous les jours dans la terreur. Les pirates me pointaient avec des fusils d’assaut AK-47, 24 heures sur 24. Si vous, les reporters, vous étiez à ma place, n’auriez-vous pas eu peur ? » a exprimé le marin.

 

Shen Jui-chang s’est refusé à dévoiler la provenance de la rançon versée ou à commenter les efforts des différentes parties engagées. Le fils du capitaine du chalutier Chung Hui-te (鍾徽德) est allé l’accueillir à l’aéroport. Selon Shen Jui-chang, ce dernier a été tué par les pirates lorsqu’il tentait de résister en soulevant une chaise.