Taiwan veut fonder une agence de recherche & développement pour la défense sur le modèle américain

16

Il y a quelques jours, le ministre de la défense Lee Hsi-ming [李喜明] a déclaré lors de la conférence taiwano-américaine sur l’industrie de la défense que le nouveau gouvernement allait fondé une DARPA (agence pour les projets de recherche avancée de la défense) sur le modèle américain. Cette affaire ayant attiré l’attention des députés insulaires, le Parlement a reçu aujourd’hui Chen Cheng-chi [陳正棋], responsable du département de la gestion des ressources du ministère de la défense. Ce dernier a expliqué que l’agence américaine DARPA, afin d’accorder un avantage compétitif au pays, avait développé parmi les plus importantes technologies du monde comme l’internet, le GPS, le système d’assistance virtuel SIRI, la technologie furtive, ou encore la voiture sans pilote.

 

Il a souligné de plus que le financement de la DARPA était loin d’être mirobolant et ne comptait que pour 0,5% du budget de la défense américaine : « Le premier point, c’est que l’innovation ne demande pas des ressources faramineuses ni une structure gigantesque. Le second point, la sous-traitance de projets de recherche ne demande pas d’investir dans un laboratoire de recherche, mais permet malgré tout d’encourager l’innovation dans les concepts scientifiques. Le troisième point, amener de la compétition dans la science et la technologie peut permettre de rassembler l’énergie du secteur des Sciences civiles et de favoriser l’innovation scientifique. Le quatrième point, c’est de conduire grâce à la recherche dans la haute technologie des projets lucratifs qui prennent en compte la commercialisation des technologies. Enfin, cinquième point consiste à créer une concurrence vertueuse et transparente afin de promouvoir l’innovation scientifique. » A noter que de telles structures existent également dans les pays voisins comme le Japon, la Corée du Sud ou encore Singapour.