Le 20ème salon du textile ouvre ses portes ajourd’hui

9

Ce lundi 17 octobre, la chef d’Etat Tsai Ing-wen et le ministre de l’économie Lee Chih-Kung [李世光] se sont rendus au 20ème salon du textile de Taipei (TITAS 2016). Selon la présidente, l’industrie du textile a été l’un des moteurs importants du décollage économique de Taiwan. Dans les années 90, face à la concurrence mondiale et au défi de la libéralisation des échanges, l’industrie textile a beaucoup investi dans la recherche et le marketing afin de se restructurer.

 

La présidente a expliqué : « Nous avons transformé les bouteilles plastiques usagées en tissu, développé de nouveaux produits permettant une meilleure évacuation de l’humidité, de réduire la pollution ou encore d’apporter des fonctions anti-bactériennes ou anti-odeurs. Nous avons redéfini la valeur de la production textile et transformé une industrie vieillissante en une industrie pleine d’avenir. L’expérience de l’industrie textile (taiwanaise) mérite de faire l’objet de réflexion au sein des autres industries. »

 

La présidente a également souligné que bien que Taiwan occupe une position de leader mondial en terme de production de tissus avec plus de 50% de parts de marché apportant d’importants capitaux étrangers, les défis n’ont jamais cessé d’exister. Selon elle, à l’heure où de plus en plus de pays signent des accords de libre-échange, si Taiwan ne parvient pas rapidement à faire de même, cela risque d’affecter l’industrie textile taiwanaise. Elle a donc réaffirmé que son gouvernement ferait tout son possible pour signer de tels accords avec les différents pays ou régions du monde.