Tout échange interdétroit doit avoir comme base, la bonne volonté des deux rives

14

Le député de l’opposition Luo Ming-tsai(羅明才) du parti KMT a interrogé ce matin le Premier ministre Lin Chuan (林全) sur les visites éventuelles en Chine en vue de favoriser les échanges interdétroit. Luo Ming-tsai a soulevé l’idée d’envoyer une délégation d’inspection de la paix composée de députés pour dialoguer directement avec les Chinois dans une région tiers. A ce propos, Lin Chuan, le premier ministre a également exprimé son point de vue : « Si les deux parties ont la volonté d’organiser ce type de rencontre, c’est tout à fait faisable. Néanmoins, s’il s’agit uniquement d’une idée unilatérale, alors ceci ne pourra pas se faire. Je salue toute forme d’échanges interdétroit aussi longtemps qu’ils respectent l’égalité et la dignité. » L’idée de la délégation d’inspection de la paix est puisée du déplacement récent en Chine des responsables des collectivités locales dirigées par le KMT dans le but de favoriser les échanges touristiques avec la Chine. A la suite de cette visite, certaines agences de voyages chinoises commencent à proposer des circuits des collectivités locales bleues, donc du KMT.