Taiwan est présent en marge du sommet de l’OACI

21

La délégation qui avait à l’origine été constituée pour représenter Taiwan lors de l’Assemblée générale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) s’est rendue à Montréal comme prévu, malgré le fait que le pays se soit vu refuser l’accès à la rencontre internationale. L’Assemble générale de l’OACI, qui prend place tous les trois ans, s’est ouverte hier au Canada.

 

Cette 39e édition est donc organisée sans la présence de Taiwan, qui a pourtant tout tenté pour être autorisé à participer aux discussions. Il s’agit d’un retour en arrière pour Taiwan, qui avait pu être présent à l’édition précédente en tant qu’invité spécial. Mais il semblerait que l’élection de Tsai Ing-wen ait provoqué une réaction de la Chine sur la scène internationale, celle-ci essayant officieusement de mettre Taiwan à l’écart de toutes sortes de rencontres.

 

La délégation à la tête de laquelle se trouve Ho Shu-ping (何淑萍), directrice adjointe du bureau de l’aviation civile, se charge donc de communiquer sur place avec ses alliés et ses soutiens également présents à Montréal pour l’Assemblée générale de l’OACI. Ho Shu-ping a déclaré : « En plus d’exprimer nos remerciements à ceux qui nous soutiennent, nous avons également pu mettre en place avec eux des échanges sur la sécurité aérienne, sur la gestion aérienne et sur d’autres sujets relatifs. Nos alliés comprennent très bien que nous occupons une place centrale pour le transport en Asie de l’Est. Il n’y a pas de frontières nationales en matière de transport mondialisé. Ils s’accordent sur le fait qu’il ne faudrait pas être influencés par d’autres facteurs et ils soutiennent fortement notre participation aux activités et aux rencontres ayant à voir avec l’OACI. »