Une issue possible du dossier du Taipei Dome

20

La ville de Taipei et le groupe Farglory, constructeur du grand complexe sportif et commercial Taipei Dome, semblent avoir trouvé une entente sur le Taipei Dome dont la construction est suspendue depuis mai 2015 alors qu’il est déjà accompli à 80%. En profitant du dernier jour de l’ultimatum de résiliation du contrat par la ville de Taipei, le groupe Farglory s’est engagé à agir conformément aux exigences de la mairie surtout concernant deux principaux volets. Tout d’abord, le constructeur du Taipei Dome promet d’améliorer la sécurité du Dome en respectant les demandes de la ville. Ensuite, Farglory consent d’engager la procédure de rectification de la licence de construction puisqu’il avait modifié le plan de construction.

Après avoir reçu cette lettre de consentement, le maire de Taipei, Ko Wen-je (柯文哲) a décidé de donner une nouvelle chance à Farglory : « Je dois réitérer que la ville de Taipei n’abandonne pas le recours de résiliation du contrat mais elle se préserve le droit de le résilier. A ce jour, sur les bonnes intentions exprimées par Farglory, nous n’actons pas ce droit à résilier le contrat. Néanmoins, nous surveillerons toujours les actions de Farglory. Nous avons pour ambition de démontrer la détermination de la mairie aux habitants de Taipei. Et nous souhaitons que Farglory engage immédiatement toutes les procédures nécessaires en vue de résoudre tous les problèmes relatifs à la sécurité du projet du Taipei Dome. » La ville de Taipei avait suspendu le projet de construction du Taipei Dome notamment pour cause de sécurité en matière de prévention contre les incendies et des installations d’évacuation d’urgence.