Tsai Ing-wen annonce les nouvelles nominations à la tête du Yuan judiciaire

17

Après des premières nominations qui avaient fait débat, la Présidente Tsai Ing-wen était revenue sur sa décision en annonçant leur annulation et la tenue de nouvelles consultations pour choisir les meilleurs candidats possibles à la présidence et à la vice-présidence du Yuan judiciaire, qui est le corps de justice le plus élevé de l’organisation institutionnelle de Taiwan.

 

C’est l’ancien grand juge Hsu Tzong-li (許宗力) qui est nommé pour diriger la branche judiciaire et il sera épaulé du juge Tsai Chung-tun (蔡炯燉), à la vice-présidence du Yuan.

Le Vice Président Chen Chien-jen (陳建仁) a tenu à présenter brièvement les deux nominés pour expliquer la décision de les appeler à ces postes de la branche judiciaire : « Hsu Tzong-li est professeur à la faculté de droit de l’Université nationale de Taiwan. Il est également un ancien juge. Tsai Chung-tun est juge de la Cour Suprême et il a également présidé l’Association des Juges. Les associer tous les deux fait d’eux une équipe forte dotée à la fois d’une expérience pratique et d’une connaissance universitaire. Grâce à eux, nous sommes convaincus qu’à l’avenir, nous parviendrons à mener à bien la réforme judiciaire tant attendue par la population en combinant la force du monde académique et pratique et de la société. »

 

Ces nominations interviennent en même temps que celles de cinq nouveaux grands juges qui doivent remplacer les cinq postes vacants à compter du 1er novembre prochain. Le Vice Président Chen Chien-jen a précisé que les nominations de ces cinq grands juges ont suivi une consultation de deux mois sur 13 candidats préalablement sélectionnés.