La diplomatie taiwanaise proteste contre le gouvernement du Kenya dans le dossier de déportation des Taiwanais vers la Chine

19

Le tribunal du Kenya a innocenté les cinq Taiwanais détenus au Kenya pour leur implication dans des affaires d’escroquerie vendredi dernier en ordonnant leur rapatriement à Taiwan. Cependant, le 7 août, heure locale, l’Etat du Kenya a délibérément choisi de déporter les Taiwanais vers la Chine au détriment du jugement de son propre tribunal. Le dossier a provoqué une vive colère de la part de Taiwan comme l’a expliqué Wang Pei-ling (Eleanor Wang, 王珮玲), porte-parole des affaires étrangères : « L’ambassadeur John Chen (陳忠), représentant en Afrique du Sud, et le personnel de la représentation ont exigé fermement de la police kenyane qu’elle respecte le jugement du tribunal. En parallèle, ils sollicitent l’assistance des médias ainsi que celle des groupes de défense de droits de l’Homme internationaux. Néanmoins, après trois jours d’efforts sans relâche, l’Etat kenyan a cédé à la pression de la Chine en expatriant de force les cinq suspects de notre nationalité vers la Chine. La diplomatie exprime ses plus grands regret et mécontentement. »

La commission ministérielle des affaires continentales a également fait part de son mécontentement à la Chine tout en réitérant l’importance du respect mutuel entre les deux rives comme l’a précisé Chiu Chui-Cheng(邱垂正), porte parole des affaires continentales : « La Chine a agi en ignorant l’entente tacite de coopération qui existe depuis longtemps entre les deux organismes responsables des affaires interdétroit. Elle a négligé également les appels ouverts et répétitifs de Taiwan pour solliciter le renvoi des Taiwanais dans le pays. Tout ceci nuit sévèrement au sentiment des Taiwanais. » La commission ministérielle des affaires continentales appelle la Chine à traiter ce dossier sur la base du modèle des coopérations interdétroit déjà existant et de son côté, le ministère de la justice entend communiquer avec la Chine avant de décider de l’envoi ou non d’une délégation pour intervenir dans ce dossier.