La demande de déplacement à Hong Kong de l’ex-président Ma Ying-jeou refusée

22

L’ex-président de la République de Chine Ma Ying-jeou a fait une demande quelques jours plus tôt pour sortir du territoire et livrer un discours à Hong Kong, demande qui a été refusée hier par le bureau présidentiel pour des motifs de sécurité. La présidente de la commission des affaires continentales Katherine Chang [張小月] a déclaré aujourd’hui au parlement que Ma Ying-jeou était le chef d’Etat sortant et que son statut différait des citoyens ordinaires et revêtait un caractère plus délicat. De plus, elle a ajouté que le lieu dans lequel l’ex-président souhaitait se rendre était sensible d’un point de vue politique. La décision de refus a donc été prise conformément à la loi sur les secrets d’Etat.

 

La député KMT Huang Chao-shun [黃昭順] a demandé si Hong Kong était une zone sensible et si le parlement avait tenté de négocier au préalable avec l’autre partie. A ces questions, Katherine Chang n’a pas donné réponse, avançant que la date de dépôt de la demande n’avait laissé que peu de temps et que le lieu n’avait été que l’une des multiples considérations. Selon elle, le palais présidentiel a jugé d’un point de vue global. Après l’annonce de ce refus, l’ancien chef d’Etat Ma Ying-jeou a déclaré que cette décision avait engendré la controverse au sein de la société. Que cette décision soit ou non nécessaire, juste et raisonnable, il a dit faire confiance aux commentaires de la population.