Un navire de pêche taiwanais arrêté par les Japonais

17

Un navire taiwanais a été arrêté ce matin à 150 milles marins de l’atoll japonais Okinotorishima. Le Japon revendique que cet atoll lui appartient et lui confère une zone économique exclusive de 200 milles marins. Cependant, le ministère des affaires étrangères de Taiwan a déclaré  que sa position avait toujours été très claire sur le sujet. Il a souligné que sur le plan international, le statut de l’atoll japonais situé au milieu de la mer des Philippines est controversé et a insisté pour que la résolution de ce différend se fasse conformément au droit international entre les institutions compétentes, ou en demandant l’assistance d’institutions internationales pour régler ceci à l’amiable. En réalité, quelque soit le statut juridique de Okinotorishima, le ministère a également expliqué que tant que la Commission des limites du plateau continental n’aura pas terminé le résultat de ses examens, le Japon devra respecter  le droit de Taiwan et des autres pays à circuler et pêcher dans la zone. Le ministère a déclaré que Taiwan ne peut pas accepter que le Japon se permette d’arrêter comme bon lui semble ses navires de pêche. La représentation taiwanaise au Japon a déjà fait une demande formelle de pourparler.