Taiwan fait de l’invitation à l’AMS un dossier prioritaire

8

A un mois de l’ouverture de l’Assemblée générale de la santé (AMS) qui aura lieu à Genève, Taiwan est toujours dans l’attente.

Depuis 2009, l’île peut en effet prendre part à l’assemblée générale de l’Organisation Mondiale de la Santé à titre de membre observateur et sur invitation du secrétariat général de l’OMS. Aujourd’hui, le Chef de l’Etat sortant, Ma Ying-jeou (馬英九), est revenu sur ce dossier délicat mais qu’il juge important pour Taiwan : « Il est vrai que la plupart des membres observateurs, qu’il s’agisse de pays ou de groupes, la plupart ont déjà reçu leur invitation. Nous participons à l’AMS également avec ce statut d’observateur mais nous n’avons pas encore reçu d’invitation à l’heure actuelle. Il s’agit d’un dossier sensible que nous pouvons qualifier de priorité absolue. »

 

Le président sortant a d’ailleurs souligné que son administration met tout en œuvre pour trouver une solution à ce dossier et y travaillera jusqu’à la passation de pouvoir, invitant en même temps la future équipe gouvernementale à considérer le traitement de ce dossier capital pour la représentation de Taiwan à l’échelle internationale.