Le nombre de Taiwanais emmenés de force depuis le Kenya en Chine sera de l’ordre de 50

15

Hier, les Chinois ont emmené de force jusqu’à Pékin 8 Taiwanais impliqués dans un dossier d’escroquerie au Kenya qui viennent d’être innocentés par la justice kenyane. Cet acte que Taiwan qualifie d’enlèvement se poursuit malheureusement aujourd’hui dans le sens où 15 autres Taiwanais également innoncetés dans le même dossier ont été mis de force par la police kenyane dans un avion à destination de la Chine. Cinq autres Taiwanais arrêtés en même temps que ces 23 personnes attendent d’être jugés le 6 juin prochain. Ces 28 personnes ont été arrêtées en 2014. Par ailleurs, la police kenyane avait également démantelé un réseau d’escroquerie téléphonique le 8 avril dernier qui comptait 22 Taiwanais. Ces derniers ont également été envoyés vers la Chine aujourd’hui.

A présent, 45 Taiwanais impliqués dans ces dossiers d’escroqueries ont été expulsés du Kenya puis pris de force par Pékin malgré la protestation taiwanaise qui ne jouit pas de relations officielles avec le Kenya. Ce nombre pourrait augmenter jusqu’à 50 après que la justice kenyane se sera prononcée sur le sort des 5 derniers Taiwanais en attente de jugement. La ministre de la justice taiwanaise, Luo Ying-shay, a rapporté au Président que malgré la lacune dans la procédure d’arrestation chinoise, Pékin enquête sur ce dossier d’escroquerie depuis deux ans. Pékin détient à présent des témoins ainsi que des preuves. C’est sur cette base que la Chine proclame sa juridiction dans ces dossiers.