Tsai Ing-wen espère que la Chine fera preuve de bonne volonté

10

L’élue présidentielle Tsai Ing-wen prendra ses fonctions le 20 mai prochain. Interrogée sur sa politique interdétroit par le journal ChinaTimes, très orienté camp bleu, celle-ci est restée très prudente dans ses propos. Après son élection et en attendant sa prise de fonction, Tsai Ing-wen avait déclaré que cette période de transition était une occasion pour la Chine de faire preuve de bonne volonté. Deux mois plus tard, alors que le journaliste de ChinaTimes lui demande si celle-ci a pu observer des gestes de bonne volonté de la partie continentale, celle-ci n’a pas répondu pas directement. Elle a abordé au contraire la question en soulignant qu’il reste encore deux mois encore avant la transition et qu’elle espère que des gestes de bonne volonté de part et d’autre du détroit permettront la construction d’une plus grande confiance mutuelle et de faciliter les échanges futurs.

 

Elle a ajouté que « Taiwan est une démocratie et que ceci est un fait que la Chine doit prendre en compte. Bien entendu, la Chine a ses propres attentes, mais entre le peuple taiwanais et les attentes chinoises, il y a un très grand fossé. C’est une réalité à laquelle la Chine doit faire face ». Elle a déclaré qu’en tant que présidente, il lui faudra faire preuve de prudence à la juste échelle des choses avant de prendre une décision stratégique.