Le Chef de l’Etat très insatisfait du rétablissemet des relations officielles entre Pékin et Banjul

14

Jeudi dernier alors qu’il était en visite au Bélize, le président de la République Ma Ying-jeou (馬英九) a appris que Pékin et Banjul ont rétabli leurs relations diplomatiques. Le Chef de l’Etat a avoué qu’il était affecté par cette nouvelle sur le plan sentimental. « Nous avons mis fin à nos relations officielles avec la Gambie le 14 novembre 2013. Nous sommes pleinement au courant de cette information. Nous pensons qu’il est très inapproprié qu’elle intervienne à ce moment précis et nous exprimons notre forte insatisfaction. La diplomatie et la commission ministérielle des affaires continentales exprimeront au monde la position du gouvernement, » a prononcé Ma Ying-jeou.

 

Pour sa part, le ministre des affaires étrangères Lin Yung-lo (林永樂) a indiqué qu’aucune des relations avec les 22 alliés de Taiwan ne donne signe de danger. Il a tenu à souligner que la Gambie n’est plus alliée diplomatique de Taiwan depuis plus de deux ans. Les observateurs politiques voient dans cette rupture plutôt une menace de la part de Pékin visant le futur gouvernement taiwanais qui entrera en fonction le 20 mai prochain.