« La maison de grand-mères » est inaugurée aujourd’hui à la mémoire des anciennes femmes de réconfort

23

Taiwan a profité de la journée internationale des femmes pour inaugurer son tout premier musée dédié aux droits de la femme et aux anciennes femmes de réconfort. Le Chef de l’Etat Ma Ying-jeou, présent à la cérémonie d’inauguration de ce mardi, a saisi l’occasion pour insister sur l’importance d’éviter que l’histoire des femmes de réconfort ne tombe dans l’oubli : « Cela s’inscrit comme une obligation de préserver ce passage de l’histoire pour que tout le monde le comprenne. Notre objectif n’est pas de mener une vengeance. C’est comme pour la commémoration d’une guerre, elle n’est jamais réalisée dans le but de commémorer l’invasion, mais plutôt de faire savoir la vérité et de tirer des leçons de la guerre. » Le Président taiwanais a souligné que le nombre de femmes de réconfort enrôlées par l’armée japonaise est certes moins important à Taiwan qu’en Chine ou en Corée du Sud mais que ces anciennes esclaves sexuelles méritent tout de même de la justice pour éviter que ce genre d’erreurs ne se répète.