Le gouvernement publiera une carte des sols à risque

11

Le tremblement de terre du 6 février n’a pas seulement entraîné la mort de nombreuses personnes, il a également eu un impact important sur la population locale, qui s’inquiète de la sécurité des immeubles. En effet, en plus des craintes par rapport à la qualité de construction des bâtiments, nombreux sont ceux qui s’inquiètent de l’emplacement de leur habitation dans des zones où le sol est réputé mou.

 

A ce titre, le Premier ministre Chang San-cheng a déclaré hier : “Nous avons décidé lors d’une réunion de publier une carte des zones comportant un risque potentiel de liquéfaction des sols d’ici un mois. Il faudra attendre un mois car, le ministère de l’intérieur se doit de rassurer la population avec des mesures préventives. Publier cette carte n’a pas pour but d’inquiéter, mais au contraire, d’informer les citoyens des mesures complétementaires que nous prendrons pour faire face au problème. » 

 

Ce dernier a ajouté que la parcelle de l’autoroute Zhongshan sur l’avenue Binjiang était autrefois aussi construite sur un sol à risque. Cependant, grâce à l’ingénierie et à l’amélioration des techniques, il a été possible de résoudre cette situation. Selon lui, le savoir-faire n’est pas un problème, mais il s’agit de déterminer les zones de prévention. Il espère par ailleurs que les citoyens concernés par ce risque sauront faire face à la réalité. Le gouvernement fournira des aides aux familles pour permettre des travaux de renforcement.