Trois députés taiwanais en mission écologique à Paris

25

Il s’agit de Tien Chiu-chin (田秋堇) du DPP, de Chiau Wen-yan (邱文彥) du KMT et de Lai Chen-chang (賴振昌) du TSU. Le trio profite de l’occasion de la Cop21 pour rencontrer des parlementaires de plusieurs pays, notamment de la Nouvelle-Zélande, de l’Allemagne et de la France.

Lors de ces rencontres, Tien Chiu-chin a exprimé son intérêt pour les nouvelles mesures adoptées par le gouvernement français visant à faire passer de 75% à 50% la proportion de l’énergie nucléaire. Elle s’intéressait également aux énergies renouvelables de substitution que le pays envisage de développer davantage. La députée a par ailleurs abordé le projet de Taiwan de faire traiter ses déchets nucléaires par la société française Areva. Elle a exprimé la préoccupation des Taiwanais concernant le renvoi sur l’île des éléments hautement radioactifs après leur traitement. Selon Tien Chiu-chin, ses interlocuteurs français n’ont pas donné de réponses précises à ce propos. Pour sa part, le député Chiau Wen-yan a conseillé au pouvoir exécutif et aux divers secteurs de se préparer afin de faire face au nouveau développement du marché mondial après la Cop21. Il a prédit que l’étiquetage CO2 des produits sera de plus en plus largement pratiqué et contrôlé. D’après le député, les producteurs taiwanais devront aussi suivre cette tendance afin de se tenir compétitifs. Quant au député Lai Chen-chang, il a souligné l’importance de leurs échanges avec les parlementaires étrangers d’autant plus que Taiwan est exclu de la Cop21.