Le père français Maurice Poinsot primé par le gouvernement

12

Le ministère de l’éducation a dévoilé aujourd’hui sa liste des plus grands promoteurs de langues autochtones. Ce sont huit personnes et deux groupes qui figurent sur la liste, dont le père français Maurice Poinsot. Né en 1932, le prête a débuté sa mission à Taiwan à l’âge de 27 ans. Il a publié avec un autre père français, Louis Pourrias, décédé en 2012,un dictionnaire de la langue de la tribu aborigène Amis. Une autre personne primée dans la catégorie des langues aborigènes est la professeur Huang Mei-chin黃美金 qui s’est consacrée à la recherche des langues austronésiennes. Dans les autres catégories portant sur le taiwanais et le hakka figurent, entre autres, le marionnettiste Lin Cheng-hsing林政興 et la cantatrice Chien Wen-hsiu簡文秀 qui ont su intégrer les dialectes dans leurs travaux.