Les candidats aux législatives de l’alliance du Parti Vert et du Parti Social Démocratique sortent du placard

10

Les deux petits partis que sont le Parti Vert et le Parti Social Démocratique forment depuis quelques semaines une alliance pour organiser les campagnes de leurs candidats aux élections législatives. Ils sont une dizaine en tout. Aujourd’hui, ils ont organisé une conférence de presse devant l’entrée du parlement pour affirmer encore une fois leur volonté d’agir pour le droit des homosexuels à Taiwan. A cette occasion, 5 de leurs candidats, à savoir Jennifer Lu, Hsu Po Jen, Miao Poya, Yang Zhi-da et Victoria Hsu se sont déclaré ouvertement homosexuels. La nouvelle n’est en réalité pas très étonnante étant donné que plusieurs d’entre eux se battent depuis plusieurs années déjà pour défendre les droits de la communauté LGBT à Taiwan.

 

Mais à quelques jours de la Gay Pride, qui prendra place à Taipei le 31 octobre, leur action avait pour but de demander aux électeurs souhaitant une égalité des droits pour les homosexuels de voter pour les candidats qui se battront réellement pour une avancée dans ce domaine. Ils sont les premiers candidats à une élection à Taiwan à s’afficher publiquement comme étant homosexuels, une avancée historique dans la politique du pays espèrent-ils.

 

Comme le souligne la candidate Jennifer Lu, si Taiwan a été ces dernières années un lieu pionnier en Asie pour le mouvement des droits de la communauté LGBT, ces problématiques ont dans les faits été peu présentes dans les campagnes électorales. Selon son expérience de candidate, qui passe son temps à discuter avec les électeurs dans la rue par exemple, Jennifer Lu considère que la majorité des Taiwanais soutient l’avancée des problématiques de la communauté gay, à l’inverse des différents candidats aux élections présidentielles et législatives de 2016.