Les maisons traditionnelles Rukaï figurent sur la liste des monuments menacés du WMF

33

Le Fonds mondial pour les monuments (WMF) vient de publier son programme 2016 d’« observation des monuments mondiaux » dans lequel il a listé 50 bâtiments et chefs d’oeuvre d’architecture parmi les plus menacés.

Les 163 maisons traditionnelles de la tribu Rukaï situées au village Kucapungane sont prises en compte par cette organisation non gouvernementale dévouée à sauver les monuments précieux du monde. De nombreuses maisons sont construites en dalles de schiste noir et gris taillées manuellement. Selon les Rukaï, le village de Kucapungane est situé à 1000 mètres d’altitude et comptait à son apogée plus de 3000 habitants. Les villageois ont néanmoins décidé en 1974 de quitter ce territoire traditionnel que la tribu occupait depuis au moins six siècles en vue de se rapprocher des infrastructures modernes. Les conditions de ces maisons abandonnées se sont vite détérioré au point que certaines se sont écroulées à cause des typhons répétitifs.

Néanmoins, les Rukaï considèrent toujours ce lieu comme leur terre spirituelle et y retournent régulièrement. Le gouvernement taiwanais classe déjà ce site comme un monument national mais le défi de préserver ce lieu de toute détérioration reste colossal. Le WMF entend ainsi protéger ce site fragile pourtant chargé du patrimoine intangible des Rukaï.