Que Pékin honore ses promesses de retenue militaire

5

Jeudi matin, lors de la parade militaire à Pékin, le Président chinois Xi Jinping a annoncé une réduction importante de son effectif militaire, soit 300 000 soldats de moins. Il a par ailleurs proclamé que la Chine ne cherchera pas son expansion ni une suprématie. Sur ce point, le parti démocrate progressiste de Taiwan a réagi par la voix de son porte-parole Wang Min-Sheng en déclarant qu’il souhaite que Pékin tienne sa parole en prenant des actions concrètes dans le détroit de Taiwan, en mer de Chine méridionale et en mer de Chine orientale. Pour ce parti politique pro-indépendantiste, la réduction du nombre de soldats ne signifie pas pour autant une diminution de la menace puisque la Chine populaire continue d’augmenter son budget militaire. Certains observateurs voient dans la future réduction de la force militaire plutôt un courant mondial qu’une volonté pacifiste puisque les armes modernes permettent de réduire l’effectif sans affaiblir la force. Aujourd’hui, Tsai Ing-wen, présidente du DPP, a formulé sa position : « Je souhaite qu’ils oeuvrent sincèrement aux côtés des autres pour le maintien de la paix régionale. En ce qui concerne Taiwan, nous devons disposer d’une défense assez puissante pour protéger la liberté, la démocratie, le mode de vie et la sécurité de la Nation. »