Le Chef de l’Etat s’est recueilli devant les tombes des martyrs

20

Le 3 septembre est observé à Taiwan comme la fête des militaires afin de commémorer la capitulation du Japon en 1945. Par tradition, le Président de la République Ma Ying-jeou s’est rendu au cimetière militaire de Wuzhishan dans le Nouveau Taipei pour se recueillir devant les tombes des martyrs. « Le sacrifice de chaque militaire représente pour la Nation la perte d’un pilier. Pour la famille du militaire, il s’agit de la perte d’un soutien. Tous les ans, nous organisons des cérémonies au printemps et en automne pour commémorer les martyrs. Ceci peut d’une part mettre en valeur leur mérites et d’autre part apaiser leurs familles, » a affrimé le Chef de l’Etat, qui s’est aussi exprimé à propos de la guerre sino-japonaise en soulignant que cette guerre de résistance a été entièrement dirigée par les troupes nationalistes. Par ces propos, Ma Ying-jeou a indirectement démenti la théorie des communistes chinois qui organisent aujourd’hui une grande parade militaire sur la place de Tienanmen à Pékin en s’attribuant la gloire de cette guerre.