Chute historique de la Bourse de Taipei

13

La place financière de Taipei a connu aujourd’hui une baisse digne d’une chute libre en perdant jusqu’à 7,5% à son plus bas de la journée, ce qui correspond à un recul de 583 points. Cette chute s’est ralentie par la suite grâce à l’investissement des fonds de pensions gouvernementaux dans les actions du secteur des finances. La Bourse de Taipei a finalement clôturé à 7410,34 points en plongeant de 376,58 points, correspondant à une chute de 4,83%. Face à la chute conséquente, le premier ministre Mao Chi-kuo a convoqué les ministres des finances et de la supervision financière dans le cadre d’une réunion d’urgence, ce qui a permis d’adoucir la chute de la Bourse. A l’issue de cette réunion, Sun Lih-chyun, le porte-parole du gouvernement, a communiqué les décisions prises : « Tout d’abord, concernant le fonds national pour la stabilisation financière qui préoccupe beaucoup de personnes, le premier ministre a ordonné aux responsables relatifs d’étudier l’évolution du marché et, en cas de nécessité, de convoquer la réunion des membres du comité du fonds national pour la stabilisation financière. Si le comité décide d’investir de ce fonds à la bourse, alors nous en informerons le public via un communiqué de presse. Toujours durant la réunion de ce matin, le vice premier ministre a ordonné l’augmentation des investissements des quatre fonds de pensions gouvernementaux à la Bourse. » Certains investisseurs privés ont analysé ce « lundi noir » par la chute de la bourse américaine de jeudi et vendredi dernier, le ralentissement économique de la Chine ou encore la dépréciation de la monnaie chinoise qui ont entraîné la dépréciation des monnaies asiatiques, provoquant le retrait des fonds depuis les marchés émergents asiatiques.