Un nouveau décès à déplorer, victime de l’incendie du parc aquatique Formosa Water Park

16

Le centre de soins intensifs de l’hôpital Far Eastern Memorial Hospital a rapporté hier le décès d’un jeune étudiant en soins dentaires de 23 ans, victime de la catastrophe du parc aquatique du Nouveau Taipei. Sa famille a accepté de procéder au don d’organe de la victime suite à la déclaration de mort cérébrale causée par des brûlures graves, selon Lee Po-chang, président du centre de dons d’organes ; le Taiwan Organ Registry and Sharing Center.

Il a par ailleurs avancé que le centre a reçu 13 dons d’organes depuis la catastrophe, dont quatre faisant également don de leur peau, un nombre plus important que d’habitude que le président lie au drame. Lee Po-chang a avancé que la moyenne annuelle est de 20 dons de la peau, soit une moyenne suffisante habituellement pour répondre aux besoins des patients à Taiwan. Face au nombre important de grands brûlés dans le drame, le pays fait cependant face à une pénurie et a fait appel à l’aide internationale.

Jeudi, un jeune homme de 22 ans brûlé à 60% a pû sortir de l’hôpital où il était soigné alors qu’hier un jeune homme âgé de 18 ans brûlé à 80% est en processus de guérison, n’ayant plus besoin de l’aide d’une assistance respiratoire.

Le 27 juin, une poudre colorée à base de farine de maïs projetée sur les danseurs a pris feu au parc Formosa Water Park, faisant un bilan de quatre morts à ce jour et 495 blessés. Le 10 juillet, 415 personnes étaient encore hospitalisées dont 281 en service de soins intensifs pour grands brûlés. 221 patients sont toujours dans un état critique, selon les chiffres du ministère de la santé.