L’amendement de la Constitution ne sera pas soumis au référendum au début de l’année prochaine

12

Comme l’avait prédit le Président du Parlement Wang Jin-pyng, les députés n’ont pas pu voter les projets d’amendement de la Constitution faute de consensus entre les deux camps. Aujourd’hui marquant la fin de la session parlementaire, le projet d’amendement ne sera donc pas voté à temps pour qu’un référendum soit organisé et validé le 16 janvier prochain, à la date des élections présidentielles, comme il en avait été question.