Décryptage : première visite après quatre mois d’incarcération officielle

11
Lee Ching-yu à l'aéroport international de Taoyuan. (Photo CNA)
Écouter

Quatre mois après sa condamnation pour « subversion du pouvoir de l’Etat », Lee Ming-che a reçu pour la première fois cette semaine une visite de sa famille. Lee Ching-yu, l’épouse de cet ancien employé du Parti démocrate progressiste et membre d’une organisation non gouvernementale pro-démocratie a réussi à se déplacer en Chine jusqu’à la province de Hunan pour rendre visite à son époux. A son retour à Taiwan, Lee Ching-yu a partagé avec la société taiwanaise les conditions de son époux : ce défenseur des droits de l’Homme travaille à présent dans une usine de fabrication de chapeaux et reçoit à peine les courriers envoyés par sa famille…

(Photo: CNA)

Le dossier de Lee Ming-che est à suivre sur RTI dans l’émission Décryptage du 29 mars.