La perle des médicaments…

46

Comme parure, tout le monde connaît la perle. En Asie, cette jolie perle est aussi et surtout un médicament qui porte des effets soignants et d’entretien de la santé.
Les perles vient des animaux de la classe des bivalvia. Ces mollusques, surtout des huîtres, produisent de la nacre dont la composition principale est le carbonate de calcium. Quand le coquillage se blesse, le mollusque produit de la nacre pour se réparer. Et quand un parasite ou une autre stimulation atteint l’intérieur du mollusque et que celui-ci n’arrive pas à la chasser dehors, il produit aussi de la nacre pour envelopper ce corps étranger afin de se protéger. Il produit de la nacre 3-4 fois par jour sur ce noyau et forme chaque fois une couche épaisse de 0,5 micromètre. En 2 à 5 ans, ces couches de nacre deviendront une perle.

De cette perle traitée en poudre notamment, les anciens Chinois en ont fait un médicament important de la médecine traditionnelle. La poudre de perle utilisée en tant que médicament en Chine date de plus de 2000 ans. 19 anciens traités prescrivent en détail les effets médicinaux de la poudre de perle. Favorable pour le foie et le cœur, la poudre de perle a une double utilisation : interne ou application externe.

La poudre de perle est non-toxique. Pour obtenir son efficacité optimale, il faut une consommation régulière et continue. Nous pouvons en prendre avant le repas. Mais comme sa qualité est plutôt froide, c’est mieux pour les personnes qui ont des problèmes d’estomac de l’ingérer après le repas. Et deux grammes suffisent à la quantité quotidienne.