Les manières de recrutement de l’armée ne font pas l’unanimité au ministère de la défense

26

Conformément à la politique de l’armée de recruter en masse, plusieurs unités de l’armée se sont récemment attelées à la tâche. Recruter n’est pas un souci, mais la manière de le faire l’est. Outre les unités qui ont distribué des tracts dans la rue, certaines unités et même des officiers sont allés jusqu’à installer des stands devant les entrées des magasins. Pour certains, ils sont allés jusqu’à utiliser les femmes de l’armée pour essayer de recruter plus de personnes. De plus, les textes des tracts utilisés n’étaient pas très sérieux voire trop légers.

Au vu des retours plus que négatifs vis-à-vis de cette façon de faire, le ministère de la défense a décidé de réagir.

Le ministère veut qu’à l’avenir ce soit les valeurs de l’armée qui soient mises en valeur dans les textes de recrutement, des valeurs telle que la défense du pays et la défense des valeurs fondamentales de la nation.

Dans le même temps, le ministère a décidé d’interdire le recrutement « à la sauvage » dans la rue, interdire la mise en place de stands ou encore des textes de recrutement peu sérieux sur internet. Le but est de ne pas ternir l’image de l’armée au sein de la société.

L’armée taiwanaise possède actuellement 188 000 soldats mais espère encore recruter au moins 17 000 individus pour atteindre l’objectif fixé.