Les Taiwanais optent de plus en plus pour des sépultures écologiques

17
éco-sépulture (photo CNA)

En ce 5 avril, jour du festival Qingming ou fête du nettoyage des tombes, les Taiwanais se rendent traditionnellement sur les tombes de leurs ancêtres. A cette occasion, le ministère de l’intérieur s’est félicité de la tendance marquée vers des sépultures respectueuses de l’environnement.

Selon les données gouvernementales, ce type de sépultures qui a été encouragé au début des années 2000 à Taiwan s’est multiplié par 20 au cours de cette dernière décennie, passant du millier en 2009 à plus de 30 000 aujourd’hui. Cheng Ying-hung (鄭英弘), du ministère de l’Intérieur, a détaillé que cette pratique est plus suivie dans les six supermunicipalités du pays avec 2857 sépultures de ce type enregistrées à Taipei en 2016, 1122 dans le Nouveau Taipei, 343 à Taoyuan, 846 à Taichung, 290 à Tainan et 698 à Kaohsiung.

Si l’écart avec les zones moins peuplées reste important, c’est aussi parce que le critère du manque de place pour les tombes traditionnelles est accru dans les grandes villes taiwanaises.