Inviter Taiwan à l’AMS revient à permettre à l’île de rejoindre la lutte mondiale contre les épidémies

11
Hsu Kuo-yung, porte-parole du gouvernement (archive CNA)

Taiwan connaît actuellement la propagation de la rougeole suite à la contraction de la maladie par un Taiwanais durant un voyage en Thaïlande qui était parti voyager à Okinawa par la suite. Le centre de contrôle des maladies a confirmé hier cinq nouveaux cas, portant à 12 le nombre de personnes touchées.

Aujourd’hui, lors du conseil des ministres, le ministère de la santé a indiqué que la contamination actuelle, bien que très contagieuse, ne devrait pas être d’une grande échelle. Toutefois, le premier ministre William Lai Ching-te (賴清德) préfère rester en état d’alerte tout en soulignant l’importance cruciale d’une participation taiwanaise à la santé mondiale, une contribution que le pays pourrait apporter en participant à l’AMS.

Le porte-parole du gouvernement Hsu Kuo-yung (徐國勇) a d’ailleurs détaillé les directives du premier ministre à ses ministres : « Nous nous efforçons activement d’obtenir la possibilité de participer aux activités de l’OMS. Nous souhaitons intégrer l’OMS non seulement pour occuper une place sur la scène internationale mais aussi pour assumer notre responsabilité de citoyen du monde en matière de sécurité mondiale et de prévention des épidémies. C’est pourquoi il est demandé au ministère des affaires étrangères et celui de la santé d’oeuvrer auprès des représentations à l’étranger pour obtenir le soutien international pour une participation de Taiwan à l’AMS. »