Le 7 avril dans l’Histoire

11
Commémoration de l'immolation de l'activiste Cheng Nan-jung au nom de la liberté d'expression (photo CNA)

Éphéméride en Asie : événements majeurs du 7 avril

1963 : Un appareil utilitaire de l’armée de l’air C-46 s’écrase avec huit membres à bord, aucun survivant.

1969 : La cour de Justice de tout Taiwan crée des « tribunaux sur la circulation » pour traiter les dossiers relatifs.

1975 : Sur recommandation de Mao Zedong (毛澤東), le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois approuve la nomination de Hua Guofeng (華國鋒) au poste de premier vice-secrétaire du Comité central du PCC et de Premier ministre du Conseil des affaires de l’État. Deng Xiaoping (鄧小平) est démis de toutes ses fonctions dans le Parti et le gouvernement.

1979 : Le CIO décide de conserver le statut membre de la République de Chine tout en autorisant l’admission de la Chine populaire.

1989 : Immolation de Cheng Nan-jung (鄭南榕), le responsable de la revue « Liberty Times », pour défendre la liberté d’expression.

2000 : L’astéroïde « 3463 » découvert par l’Observatoire de la Montagne Pourpre à Nankin en Chine en 1978 a été nommé « astéroïde Tien Chang-lin ».

2003 : Mise en accusation de 40 personnes dont les président et vice-président du conseil municipal de la ville de Kaohsiung ainsi que 34 conseillers municipaux pour corruption.

2004 : Le tribunal de Fukuoka juge « illégale » la visite du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi au sanctuaire de Yasukuni, où reposent entre autres les cendres de quatorze criminels de guerre. D’après le verdict, le chef du gouvernement, en pénétrant dans l’enceinte du sanctuaire en sa qualité de Premier ministre, a transgressé l’article 20 de la Constitution (édictée en 1946), sur la séparation de la religion et de l’Etat.

2009 : Le président sud-coréen Roh Moo-hyun reconnaît que, durant son mandat, son épouse Kwon Yang-sook a reçu des sommes colossales de la part de Park Yeon-cha, PDG du groupe Taekwang.

2014 : les étudiants du mouvement des tournesols annoncent qu’ils libéreront le Parlement le 10 avril à 18h00.