Tout arrangement unilatéral entre la Chine et l’OMS nuit au droit à la santé des Taiwanais

23
Assemblée mondiale de la santé (photo CNA)

Après l’annonce faite par la Chine hier de dispositions prises avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et qui offrent à Taiwan un accès aux informations sur la santé et sur la prévention des épidémies dans le monde ainsi qu’une participation des experts taiwanais aux réunions techniques de l’OMS, la réponse de Taiwan ne s’est pas faite attendre.

Aujourd’hui, la Diplomatie a rejeté cet arrangement qu’elle qualifie d’unilatéral et qui ne respecte pas le droit fondamental à la santé des Taiwanais. Le porte-parole des affaires étrangères Andrew Lee (李憲章) a ainsi déploré une telle approche ne permet pas à Taiwan de remplir pleinement son rôle, notamment dans le travail de prévention des épidémies où l’île peut apporter une précieuse contribution au monde. Andrew Lee a précisé que l’arrangement illicite de la Chine et de l’OMS abouti en 2005 offre la Chine le droit de veto sur la participation de Taiwan à toutes les réunions techniques de l’OMS. D’ailleurs, sur les huit dernières années les experts taiwanais de la santé ne se sont vus invités qu’à 46 réunions techniques sur les 154 organisées par l’OMS.

Rappelons que Taiwan espère toujours une invitation pour l’AMS de cette année qui se déroulera du 21 au 26 mai prochain à Genève.