Le Parlement alourdit les sanctions du délit de fuite en cas de contrôle routier

26
Image: RTI

Le Parlement a amendé aujourd’hui en troisième lecture les réglementations sur la gestion du trafic routier en instaurant la peine maximale en cas de délit de fuite lors des contrôles à 30 000 dollars taiwanais et le retrait de permis pendant six mois. Le député du Parti au pouvoir Lai Jui-lung (賴瑞隆), l’initiateur du projet, a expliqué la nécessité de cet amendement :  « A présent, le pays compte environ 10 000 dossiers de délit de fuite lors des contrôles routiers. J’ai soulevé ce projet d’amendement dans le but d’alourdir les peines pour créer un effet d’intimidation. Actuellement, les sanctions prévues vont de 3 000 à 6 000 dollars taiwanais, elles paraissent trop légères par rapport aux autres infractions routières. » L’amendement voté aujourd’hui prévoit des amendes allant de 10 000 à 30 000 dollars taiwanais, soit de 282 à 847 euros avec un retrait de permis de six mois. Un récidiviste qui commet le même délit dans les cinq années se verra désormais sanctionné d’une amende de 847 euros et d’un retrait de permis d’un an.