La loi pour le développement de l’agriculture bio a été votée

29
Image:CNA

Cette loi oblige les organismes compétents à promouvoir un système de gestion agricole qui n’emploie pas de matières chimiques synthétiques ou de cultures génétiquement modifiées. Les organismes doivent promouvoir une agriculture saine et l’agriculture bio sur le principe d’équilibre entre l’offre et la demande. Tout produit non certifié bio et qui prétend l’être ou qui emploie le label bio est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 2 millions de dollars taiwanais, soit environ 56 000 euros.