Alerte santé: la prévalence au syndrome du ‘foie gras’ est de 60% à Taiwan

97
syndrome du foie gras humain (source ingimage)

Avec 60% de Taiwanais qui ont une prévalence pour le syndrome du « foie gras humain », la question s’impose peu à peu comme une affaire de santé publique. Le phénomène se développe à vitesse grand V, ce qui alerte les spécialistes d’autant qu’il est peu connu et donc ignoré par la grande majorité de la population, contrairement aux hépatites B et C qui touchent aussi les Taiwanais mais qui sont plus connues.

Le Décryptage de ce jour vous propose une analyse complète du « foie gras humain non alcoolique » qui peut se développer en cancer et qui touche toutes les classes de population et tous les âges…