16 pays expriment leur soutien à Taiwan lors de l’AMS

97
Image CNA

Au total, 16 pays participant à l’Assemblée mondiale de la Santé, dont Taiwan a été exclue pour la deuxième année consécutive, ont exprimé leur soutien à la participation de Taiwan aux activités liées à l’assemblée.
Depuis le lancement officiel de l’assemblée lundi, les ministres de la santé et fonctionnaires de 16 pays, dont les îles Salomon, les Iles Marshall, San Vincent et les Grenadines, le Swaziland (eSwatini), mais aussi les États-Unis, le Japon, l’Australie, l’Allemagne, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Honduras, Tuvalu, le Salvador, le Guatemala, le Belize et Kiribati ont exprimé leur soutien lors de réunions ouvertes ou à huis clos.
Satini Manuella, ministre de la Santé de Tuvalu, a remercié Taiwan pour l’aide apporté à son pays et a déclaré que la tolérance est nécessaire pour atteindre l’objectif de couverture santé universelle, soulignant qu’aucun organisme ne devrait être ignoré en raison de la race, du sexe ou de la nationalité. Voici sa déclaration : « Laissez-moi répéter que si l’on veut faire de la couverture santé universelle une réalité, il ne faut pas prendre en compte la race, le genre des personnes ou leur nationalité. Il ne faut laisser personne de côté et passer outre la politique, car les problèmes de santé ne connaissent pas les frontières. »
Elvia Violeta Menjivar, ministre de la santé du Salvador, a également souligné que Taiwan devrait pouvoir participer en tant qu’observateur à l’AMS : « En nous fondant sur le principe d’inclusion et d’universalité, le Salvador a réaffirmé son engagement en faveur d’une participation de Taiwan en tant qu’observateur à cette assemblée mondiale de la santé ».