Le gouvernement prévoit de lancer le trust de « piété filiale »

82
Une société vieillissante (photo CNA)

Pour répondre au vieillissement de la population, la commission ministérielle de  supervision financière a indiqué qu’elle prépare actuellement la mise en place d’un trust nommé « piété filiale ». Ce trust doit représenter un système sûr pour la gestion du patrimoine des personnes âgées pour leur fin de vie. Les héritiers ne peuvent pas modifier le contrat de trust si les personnes âgées sont touchées par la maladie d’Alzheimer. Ils peuvent néanmoins toucher une partie de l’argent selon le contrat si les personnes âgées sont prises en charge dans de bonnes conditions.