Le trop beau temps fait des victimes agricoles

56
Bananes rachetées par le gouvernement pour sauvegarder le prix de ce fruit (photo : CNA)

Cette année, le climat s’avère très favorable pour la croissance de bananes. Très peu de pluie et beaucoup de soleil, partout dans le sud, les bananiers portent de beaux fruits. Cependant, ce beau temps ne fait pas le bonheur des exploitants. Il a provoqué l’afflux de bananes sur le marché, ce qui rend quasiment impossible d’espacer les arrivées de produits et de stabiliser leurs prix.

La récolte abondante a provoqué la chute des prix (photo : CNA)

Il y a quelques mois, la banane coûtait encore 50 dollars taiwanais (1,4 €) le kilo. Aujourd’hui, il ne reste qu’à peine la moitié. Selon les fermiers, cela ne vaut même pas la peine de procéder à la cueillette car les salaires des ouvriers leur coûteraient plus que ce qu’ils ne gagneraient. Ils réclament le soutien du gouvernement, l’appelant au rachat des bananes de surplus. Le gouvernement leur a proposé 24 centimes d’euro le kilo. Pour beaucoup de fermiers, ce prix est peu satisfaisant mais acceptable, compte tenu qu’il permettra au moins d’éviter une perte trop importante.

Les fermiers hésitent à récolter leurs bananes (photo : CNA)
Le lavage de bananes avant la distribution (photo : CNA)

Cependant, les bananes rachetées par le gouvernement ne seront pas commercialisées sur le marché ordinaire puisque l’offre est déjà excessive. Elles seront données aux éleveurs de cochons pour nourrir leurs bêtes. Or, les réactions de ces derniers sont plutôt froides. Selon eux, cela compliquerait leur travail car les cochons ne mangent pas de bananes crues. Il faut faire cuire d’abord les fruits pour qu’ils deviennent appétissants. Cependant, aujourd’hui très peu de fermes disposent d’une casserole de taille suffisamment grande pour cette préparation. Les exploitants ne voient pas l’intérêt de remplacer les fourrages industriels par les bananes.

Le conseil municipal de Kaohsiung fait la promotion de bananes (photo : CNA)