Protéine CRL2 : nouvelle découverte d’importance de l’Academia Sinica

67
Image : CNA

La vieillesse, le cancer et beaucoup de maladies humaines sont liées à des problèmes de protéines déficientes. Yen Hsueh-chi (顏雪琪), chercheuse à l’Academia Sinica, et son équipe de recherche ont découvert que la protéine CRL2 permet de détecter les caractéristiques particulières des protéines déficientes et ainsi les marquer puis les éliminer du système.

Yen Hsueh-chi explique que ces cellules du corps humain servent à mettre en place une sorte de « contrôle de qualité » des cellules afin de se débarrasser des protéines déficientes. Yen Hsueh-chi a souligné l’importance de leur découverte : « Nous savons déjà que beaucoup de maladies dégénératives ou les cancers sont dus à l’accumulation de protéines déficientes que le corps ne peut éliminer. Ainsi, en sachant comment marche ce mécanisme, on peut théoriquement l’utiliser pour réparer et traiter ces protéines déficientes ».

Elle a tout de même tenu à souligner qu’ils en sont encore au stade de la recherche et que parler d’une mise en application dans la médecine d’aujourd’hui est prématuré.