Le Prix Tang de l’état de Droit décerné au philosophe palestinien Joseph Raz

80
Joseph Raz, lauréat du prix Tang, catégorie ''état de droit'' (source image: site du prix Tang)

La 3e édition du Prix Tang de l’état de Droit a été attribuée aujourd’hui au philosophe Joseph Raz, professeur de droit de l’université Columbia aux Etats-Unis. Né en 1939 en Palestine, Joseph Raz a débuté sa carrière d’enseignant à Jérusalem puis au Royaume-Uni où il a passé la majeure partie de sa carrière.

Le jury du prix Tang a choisi de récompenser ce spécialiste de droit, d’éthique et de politique pour l’influence majeure de ses écrits L’autorité de la loi, L’éthique de la liberté et Raison pratique et normes sur la société contemporaine.

Hsieh Shih-min (謝世民), professeur de philosophie à l’Université Chung Cheng a souligné la capacité unique de Joseph Raz de rendre clairs et accessibles au grand public des concepts difficiles, d’où l’influence incontestable de cet érudit du droit et de la morale dans notre monde : « De nombreux écrits de Joseph Raz sur l’essence autoritaire de la loi ont permis d’approfondir systématiquement notre compréhension sur la nature normative de la loi. Ses analyses sur l’autonomie de la justice et le raisonnement juridique ont largement contribué à rendre compréhensible la complexité des relations entre le droit et l’éthique. »

Cette année, huit lauréats ont vu leurs contributions récompensées d’un prix Tang dans l’une des quatre catégories : développement durable, bio-pharmacie, sinologie et état de Droit. Ils recevront leurs prix à Taipei le 21 septembre prochain.