La démission du premier ministre haïtien n’aura pas d’impact sur les relations officielles avec Taiwan

21
Image : CNA

Le gouvernement haïtien a annoncé le 7 juillet dernier un ajustement à la hausse des prix du carburants et du tarif des transports en commun. Cette mesure a provoqué la protestation violente de la population, qui était déjà déprimée suite à l’élimination du Brésil à la Coupe du Monde de football. Pour calmer la population, le gouvernement a dû révoquer la mesure mais les manifestants ont réclamé le départ des dirigeants responsables. Le Premier ministre Jack Guy Lafontant a démissionné, ce qui a soulevé les doutes à Taiwan à propos de la stabilité des relations diplomatiques entre les deux pays. Le porte-parole de la diplomatie Andrew Lee (李憲章) a tenté de dissiper la crainte en affirmant que le calme se rétablit progressivement en Haïti et que le départ du premier ministre n’aura pas d’impact sur les relations entre les deux pays en raison du fait que la diplomatie revient au pouvoir présidentiel. Le porte-parole a évoqué la dernière visite à Taiwan du président haïtien Jovenel Moise en mettant en avant les coopérations bilatérales continues depuis 60 ans