Les livres scolaires japonais ne peuvent pas nier la souveraineté de Taiwan sur Diaoyutai

29
Iles Diaoyutai en mer de Chine Orientale (photo : flickr)

Le ministère japonais de l’éducation vient de rendre public un nouveau livre d’Histoire pour les lycéens dans lequel les îles Diaoyutai, ou Senkaku selon les Japonais, sont définis comme faisant partie intégrante du territoire japonais.

Le ministère taiwanais des affaires étrangères a réagi à cette théorie en réitérant que la souverainté de Taiwan sur l’archipel est incontestable et que peu importe les théories soulevées par les gouvernements étrangers, ce fait historique restera inchangé. « Les îles de Diaoyutai appartiennent à la République de Chine, Taiwan. C’est un fait qu’aucun livre scolaire d’aucun pays ne puisse nier, » a martelé Andrew Lee (李憲章), porte-parole de la diplomatie.

Néanmoins, le porte-parole a souligné une fois de plus que les Taiwanais sont en faveur des solutions pacifiques de cette dispute territoriale qui favoriseront le maintien de la stabilité régionale.