La vaccination contre la rage sera limitée à onze régions

55
Des blaireaux-furets atteints de la rage ont été signalés à Hualien (photo : CNA)

Taiwan a enregistré plusieurs cas d’animaux contaminés par la rage en 2013, ce qui avait poussé le Centre du contrôle des maladies (CDC) à assouplir les critères de vaccination relative. Ainsi, ceux qui ont subi une morsure de chien ou de chat errants pouvaient aussi se faire vacciner.

Cependant, aujourd’hui, Chuang Jen-hsiang (莊人祥), directeur du centre, a déclaré qu’à cause d’une pénurie de vaccin au niveau mondial, Taiwan n’a reçu que 14 000 doses de vaccin contre la rage pour cette année. Selon le directeur, la pénurie ne sera pas résolue avant 2020. Pour cette raison, le gouvernement a décidé de resserrer de nouveau les critères de vaccination en la limitant aux onze régions où les risques sont plus grands.

Par ailleurs, pour les différentes régions, les espèces d’animaux concernées ne sont pas toujours les mêmes, par exemple, à Taitung, l’animal visé est la musaraigne des maisons alors que dans le Nouveau Taipei, c’est la chauve-souris qui est en cause.