RCA condamné à indemniser ses anciens ouvriers intoxiqués par la Cour Suprême

25
Les anciens employés de RCA demandent justice (photo CNA)

La Cour Suprême de Justice vient de condamner aujourd’hui en troisième instance la compagnie RCA, Radio Corporation of America, à indemniser ses 262 anciens ouvriers et les familles de ceux décédés dans la plus grande affaire d’accident de travail de l’histoire taiwanaise. En plus de RCA qui avait été racheté par la suite, la Justice a condamné les entreprises relatives à savoir l’américain GE (General Electric) et les français Technicolor et Thomson. Le montant des dommages et intérêts à verser par ces quatre compagnies auprès des 262 anciens employés et leurs familles est de 500 millions de dollars taiwanais, soit 14,36 millions d’euros.

Au total, plus de 500 anciens employés et leurs familles s’étaient réunis et avaient formé la RCA Self-Help Association dans le but de poursuivre leur ancien employeur en Justice pour les avoir exposés à des substances toxiques dangereuses sans mesure de protection et l’association accuse la compagnie de pollution des eaux souterraines ayant entraîné la maladie et la mort de plus de 200 personnes.

En première instance en avril 2015, le tribunal de Taipei avait condamné l’employeur à verser des dommages et intérêts aux 445 employés blessés ou malades, à hauteur de 560 millions de dollars taiwanais, soit plus de 16 millions d’euros. En appel, la Justice avait également condamné la société RCA à indemniser les anciens employés et les familles de ceux déjà décédés à des indemnisations représentant 710 millions de dollars taiwanais, soit 20,39 millions d’euros.

Refusant une deuxième fois la sentence, la RCA s’était pourvu en cassation et la Cour Suprême condamne RCA et les sociétés relatives à verser de dommages et intérêts à 262 personnes qui ont péri ou sont sévèrement malades. Pour le volet du dossier concernant les 246 employés dont les symptômes ne sont pas aussi prononcés, la Cour suprême ne s’est pas proconcée mais renvoie à l’instance inférieure la décision finale.